ENTRETIEN AVEC MONSIEUR LAMINE DIAME CHEF D'ENTREPRISE EN ISOLATION THERMIQUE ET INDUSTRIELLE : « Notre but est de former des jeunes sénégalais et je profite de cette opportunité pour lancer un appel à tous les partenaires »

16 - Juillet - 2023

Des sénégalais de la diaspora qui font parler d’eux, Lamine Diamé en fait partie. Ce diplômé en installation thermique a son entreprise à fougères en France et a accepté de nous parler de son activité dans cet entretien.

Pouvez-vous vous présenter monsieur Diame ?
Je m'appelle Lamine Diamé et je suis chef d'entreprise basé en Bretagne.

A vos débuts vous aviez une entreprise individuelle mais actuellement vous passez en société. Qu'est-ce qui vous a motivé ?
Au début j'ai commencé en créant une micro entreprise dénommée auto entrepreneur avec un plafond de chiffre d’affaires et on ne pouvait le dépasser.
Après je suis passé en entreprise individuelle pour ne plus avoir de plafond de chiffre d’affaires (mais aussi parce que l'entreprise avait pris forme et marchait bien).
Cette année je suis passé en Société SARL parce que l'entreprise a grandi, la clientèle a augmenté mais surtout c'est parce que l'entreprise a un capital consistant et ça lui permet d'avoir une solidité financière et beaucoup plus de crédibilité.

Est-ce facile pour l’étranger que vous êtes d’être chef d’entreprise en France ?
Ce n’est jamais facile de créer ou de réaliser un projet mais pour cela il faut être motivé, en vouloir et essayer, mais surtout être soutenu par sa famille.
En France ou ailleurs, quand on est étranger, il faut s'adapter à la vie du pays, à sa loi et tout le reste, après on peut entreprendre.

Pouvez-vous expliquer de façon détaillée en quoi consiste votre boulot ?
Mon métier s'appelle : calorifugeur qui consiste à isoler un réseau de chauffage ou de froid de la gaine de ventilation pour lutter contre les déperditions de chaleur ou la condensation.
Dans les bâtiments ou logements collectifs on est appelé à aller isoler les chaufferies pour ne pas perdre de la chaleur et aussi pour permettre aux clients de payer moins cher du coup la facture baisse.

La Bretagne étant une zone en chantier ces dernières, comment comptez-vous y prendre pour avoir votre part du marché ?
Comme vous le dites la Bretagne est en chantier et s'y retrouve en tant qu'entreprise du bâtiment.
On a réussi à fidéliser nos clients.
On se fait connaître aussi de bouche à oreille pour nos clients et c'est comme ça qu'on a eu notre part du marché.
La qualité du service mais aussi efficacité et le respect du cahier de charge nous ont conféré un statut privilégié.

La méthode d'isolation thermique est-elle applicable au Sénégal ? Si oui êtes-vous en train d’établir des contacts pour intégrer le marché national ?
Pour le Sénégal ça va peut-être venir comme maintenant le pétrole et le gaz ont été découverts.
Pour la méthode c'est la même et elle est applicable aussi, il faut juste réajuster quelques épaisseurs et produits de calo.
Notre but est de former des jeunes sénégalais et je profite de cette opportunité pour lancer un appel à tous les partenaires potentiels sénégalais ou autres à nous contacter pour mettre un partenariat sur place (pourquoi pas le ministère sénégalais de tutelle).
J'ai eu des contacts pour le Sénégal et on est en train de voir comment mettre en place le projet

La communauté Sénégalaise est très représentée en Bretagne. Avez-vous des clients Sénégalais ?
Je n'ai pas de clientèle sénégalaise en Bretagne parce que je ne travaille pas avec les particuliers, c'est surtout avec les professionnels du bâtiment que je travaille avec eux. J'ai eu à collaborer avec de grosses pointures comme : Cegelec Vinci, Eiffage, Bst, Spie Building et tant d'autres.
Je vous remercie pour cet entretien et vous dit peut-être à bientôt.

Entretiern Malick Sakho

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Aly Tandian : "Il y a la pression des parents qui poussent les populations à ...

06 Mai 2024 0 commentaires
Aly Tandian est sociologue des migrations, professeur titulaire, CAMES, au Département de Sociologie à l’Université Gaston Berger. Il est consul...
Demande de renseignement

Contactez nous au

07 69 67 77 43

ou