Gamou du centenaire de Cheikh Elhadji Malick Sy organisé par la cellule de la jeunesse Tidiania à Verone en Italie

25 - Septembre - 2022

C’est dans une atmosphère digne des grandes rencontres de la tarikha cheikh Ahmed Tidiane que l’ensemble des tidianes voire l’ensemble des musulmans ont commémoré le centième anniversaire de la disparition de Seydi Elhadji Malick Sy. Ayant fait le déplacement pour la circonstance, Serigne Habib Sy Ibn Serigne Mansour accompagné de son frère Cheikh Omar Sy Jamil a été fidèle à sa réputation de conférencier hors pairs. Quant à Sam Mboup et son groupe, ils se sont chargés de l’animation. Le fils de Serigne Mansour Borom Daradji a saisi l’occasion pour rappeler aux fidèles venus des quatre coins de l’Europe, les fondamentaux de la tarikha tadiania qui sont en parfaite adéquation avec les prescriptions divines. La jeunesse Tidiania sous l’égide de son président Monsieur Matar Ndiaye a frappé un grand coup car en cette période post crise, organiser un événement de cette envergure n’est pas du tout évident. La délégation conduite par Serigne Habib a profité de l’occasion pour visiter l’institut islamique de Vérone, un geste hautement apprécié par la communauté musulmane. Serigne Habib Sy pendant le cours magistral qu’il a livré à cette audience réceptive a démontré preuve à l’appui qu’un vrai talibé Cheikh ne saurait s’éloigner de la voie tracée par Dieu et indiquée par le sceau des prophètes. Le moins que l’on puisse dire est que les petits fils de Maodo en se rendant en Italie ne sont pas en terrain inconnu quant on sait que la péninsule est l’un des fiefs de la Tidiania dans la diaspora. Car l’un des évènements phares est né et perpétué à Trévise. A savoir la commémoration de la disparition de khalifa Ababcar Sy. Une grande opportunité pour la Uhma islamique en général de se retrouver dans cette partie d’Italie pour des moments de prières. Serigne Habib avant de conclure son speech n’a pas manqué de fustiger une attitude qui selon lui est en phase de devenir une mode. En effet le petit fils de Cheikhal Khalifa condamne fermement cette concurrence entre les tarikhas que certains talibés sont en train d’instaurer .il précise qu’ils doivent arrêter de vouloir semer la zizanie entre les familles religieuses.

Malick SAKHO

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Première édition des Assises Européennes du Journalisme : Comment les médias ...

27 Novembre 2022 0 commentaires
C'était la dernière table-ronde de la première édition des Assises Européennes du Journalisme, vendredi, à Bruxelles: "Migrations...
Demande de renseignement

Contactez nous au

07 69 67 77 43

ou